• Plénitude

j'ai testé pour vous : les protections périodiques en éponge de mer!

Mis à jour : août 10

Une amie (qui se reconnaîtra) m'a demandé récemment : que fais tu de tes Lunes*? Une réflexion qui a fait son chemin pour ma part. Je vous présente ici, les éponges de mer qui ont changé mon rapport aux menstruations, me permettant de recueillir mon flux et d'être en conscience et pourquoi pas tout bientôt les rendre à la terre... produit testé et adoré!


Depuis la nuit des temps "les lunes"* rythment la vie des femmes, symbole de fertilité et détox puissant pour le corps féminin, elles n'ont pas que des inconvénients mais il faut tout de même géré l’absorption de ce flux de "vie" plusieurs jours par mois!


Si vous êtes en grand questionnement sur les protections périodiques, leur impact sur notre santé et sur l'environnement, si le syndrome du choc toxique vous interpelle et si vous êtes adeptes de protection interne alors ce produit est fait pour vous !


L'éponge menstruelle est une petite éponge de mer utilisée comme protections intimes féminines pendant les règles. Contrairement aux tampons jetables, elle ne contient pas de super-absorbant qui peuvent provoquer un dessèchement, pas de produits cancérigènes, sans chlore, qui peuvent provoquer des irritations, des allergies, de l'endométriose et des cancers...

De plus, elle absorbent le flux sans dessécher ni irriter le vagin.


Mon avis :

les avantages : Plus facile à insérer que la coupe menstruelle, les éponges sont douces, faciles a désinfecter et à nettoyer. Confort absolu, aucune sensation. En cas de flux abondant, 2 éponges peuvent être insérer dans le vagin. Si le rituel de nettoyage est bien respecté, cela en fait une protection sure et très naturelle. Elles peuvent être cumulées à tout autres protections externes.

Et l'environnement dans tout ça ?

Une éponge menstruelle est une éponge de mer qui a été prélevée de son milieu naturel. Alors est-ce vraiment une protection intime écologique ?

Les éponges naturelles génèrent peu de déchets, elles sont réutilisables de nombreuses fois, et compostables. Donc de ce point de vue elles sont écologiques.

Pour préserver notre planète, la mer (et les océans) et plus particulièrement l'écosystème des bancs d'éponges, les éponges doivent être coupées (en laissant un bout de l'éponge accroché) et non arrachées.

La coupe des éponges en conscience favoriserait leur repousse et assurer le renouvellement de l'espèce.

Vous trouverez votre bonheur ici : Ma Féminité Nature : https://www.ma-feminite-nature.fr/

Protection menstruelle mais pas que !

Les éponges sont aussi reconnu pour un usage contraceptif. Le but de l'éponge intime utilisée pour une contraception naturelle est de maintenir le milieu acide du vagin avec de l'eau citronnée pendant la période fertile.

En effet la glaire cervicale (légèrement basique) sécrétée au niveau du col de l'utérus un peu avant l'ovulation augmente un peu le PH du vagin pour permettre aux spermatozoïdes (qui n'aiment pas l'acidité) de survivre. En acidifiant ce milieu on le rend non propice à la fécondité.


Concrètement ça se passe comment?


J-1 : Je porte à ébullition mes éponges pour les stériliser puis j'additionne l'eau de quelques gouttes d'huiles essentielles (niaouli, tee trea, lavande...)

Une fois refroidi essorer, les mains propres,

Le sac en coton devra également être lavé consciencieusement avant d’y ranger les éponges propres.

Comme tout objet intime, l'éponge menstruelle doit être utilisée par une seule femme.

Bien qu'aucun cas d'allergie ou de syndrome du choc toxique (SCT) n'ait été rapporté, si vous avez des symptômes tels que  démangeaison, douleur, forte fièvre ; Retirez votre éponge et consultez rapidement un médecin.


Mon conseil : prévoir l’achat d'un lot d’éponges de plusieurs tailles afin de trouver celle qui vous convient le mieux pour le jour, la nuit et l'importance du flux qui varie tout au long des "lunes"


Utilisation de l'éponge pendant les règles


Jour J : Il faut l'imbiber d'eau tiède et la presser légèrement pour ôter le surplus d'eau avant de la mettre en place dans votre vagin. Pour ma part j’utilise un spray d'hydrolat (résidu d'huile essentielle) pour l'humidifier ainsi elle est à la fois nettoyée et humidifiée. L'éponge est à retirer aussi souvent qu'un tampon (toutes les 4 à 8h) Lorsque vous l'enlevez, il faut la rincer à l'eau froide, puis la laver à l'eau et au savon avant de la remettre. A la fin des lunes, il faut la laver et la désinfecter comme avant la première utilisation. Vous pouvez porter votre éponge menstruelle pendant les rapports sexuels. Il n'y a pas de risques que l'éponge reste coincée au fond du vagin. Quand elle sera gorgée de sang, son poids la fera descendre vers l'entrée. L'éponge ne procure pas de gêne pendant les rapports.


Astuce d'utilisatrice : Si vous êtes dans un lieu où il n'y a pas de lavabo, désinfecter vous les mains avec des huiles essentielles et ranger votre éponge dans une petite boîte. Mettre une éponge propre en réserve dans votre sac.


Si vous n'êtes pas convaincu par ce produit, il existe d'autres alternatives écologiques : la coupe menstruelle, les serviettes lavables, les slips de menstruations, les tampons en coton bio non blanchi au chlore... et pour aller plus loin "la danse de l’utérus" qui permet de contrôler son flux menstruel comme lorsqu'on urine et de le déverser en conscience dans les toilettes ! tout un programme...

De grosses interrogations sur le sujet?

Un(e) naturopathe saura vous conseiller et vous orienter.


www.plenitudenaturopathie.com


*lunes = menstruations

  • Facebook Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now