top of page

Le Jeûne Intermittent

Voici une de mes méthodes alimentaires favorites : le jeûne intermittent !!


Appelé également fasting en anglais, je conseille souvent ce jeûne simple et accessible à toutes durant mes consultations.

Testé et approuvé, il permet de retrouver un poids de forme (et de le stabiliser), de l'énergie, d'éliminer en douceur, d'améliorer le sommeil mais également d'harmoniser son cycle féminin, aspect si cher à mon cœur.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?


En tant que naturopathe, j’attache une grande importance à l'adage "Je suis ce que je mange".


Mais comme toutes les femmes, je suis cyclique, et j'ai des envies souvent en lien avec ce qui se passe dans mon temple sacré, fringale, compulsion alimentaire émotionnelle...Et parfois cela déborde. Une fatigue intense, des kilos en trop, une digestion difficile, le sommeil qui s’altère et lorsque les 4 piliers de santé ne sont plus respectés :


Sommeil, alimentation, respiration, élimination, les ennuis commencent!


La méthode alimentaire du jeûne intermittent est une très belle pratique qui répond à tous ces désordres et pour la quelle les naturopathes sont formés pour vous accompagner.

Prendre RDV https://www.clicrdv.com/plenitude-naturopathie


Qu'est ce que le jeûne ?


Un jeûne consiste à s’arrêter de manger de façon volontaire, sur un ou plusieurs jours voire semaines.

Pour les jeunes hydriques, seules l’eau et les tisanes sont permises et parfois un bouillon de légumes le soir.

Pour les jeunes secs, aucun aliment solide ou liquide n'est permis.

Il existe également les mono diètes qui consiste à manger une seule famille d'aliments (raisin, pommes, riz blanc...) sur plusieurs jours afin de soulager l'"estomac.


Faire un jeûne intermittent c’est simplement jeûner “à moitié” !


Il est de notoriété que nous mangeons trop, trop souvent et en trop grande quantité. La sphère digestive capte une grande partie de notre énergie à digérer (le fameux coup de "pompe" après manger), et plus nous mangeons plus nous fatiguons notre organisme.


Il est également de plus en plus mis en lumière, qu'à partir de 12H de jeûne, l’organisme commence à puiser dans nos réserves pour nettoyer, éliminer, libérer ce dont nous n'avons plus besoin pour avancer.


Concrètement je fais quoi?


Au lieu d’enchaîner des journées entières sans manger (jeûne traditionnel) nous allons alterner des périodes de jeûne avec des périodes de repas normaux au cours d’une journée de 24h.

Pour que le jeûne intermittent soit efficace, les repas doivent être équilibrés et en quantité raisonnable.


Définir ici les bases d’une alimentation équilibrée serait fastidieu, pour cela vous pouvez prendre RDV pour une consultation en naturopathie.

https://www.clicrdv.com/plenitude-naturopathie


Mais voici quelques grandes lignes : privilégiez des aliments vivants, vibrants, biologiques, naturels et/ou non traités, fuir les produits blancs (sucre, farine blanche...) et privilégier les céréales sans gluten et/ou demi complète, les laitages de brebis et chèvre seront privilégiés afin d'éviter les hormones de croissance du lait de vache, limiter les aliments pro inflammatoire : viande rouge, charcuterie, gluten, plats préparés...


Le rythme 16H/8H semble être le plus simple et le plus accessible :

16h sans manger

8h pour s'alimenter


ex : je dine le plus tôt possible 19h/ fin de repas 20h

Je me réalimente à partir de 12H le lendemain.


Pour que la pratique soit efficace, durant ces 8 heures de repas, il faut manger le plus sainement possible et ne pas manger plus que votre estomac ne vous le réclame.

Ce rapport peut évoluer pour aller jusqu’à 17h (17/7) et même 18h (18/6). Plus la durée du jeûne est longue et plus le jeûne va être efficace.

Cela va aussi dépendre de votre intention (objectif) de ce jeûne.


Exemple d’une journée type 16/8


Réveil : 1 grand verre d’eau ou encore une tisane tiède ou un thé. Ce grand verre d’eau ou tisane permettra de vous réhydrater de la nuit. Faire un peu d'exercice, gym douce, yoga ou méditer va occuper l'esprit et éviter de penser à la faim. Si vous avez faim avant midi, prenez eau ou tisane . 30 min avant votre repas, ré introduisez un fruit, c'est là qu'est sa véritable place, il va vous apporter de l'énergie.


Midi : Faites vous plaisir mais ne mangez pas plus que votre estomac ne vous le réclame. Privilégier aussi les Oméga 3 : avocat, huile de noix, de lin, de cameline, poisson gras, amandes, noix de cajou, huile d’olive…


Diner : Manger normalement le plus tôt possible en évitant les protéines animales (protéine le soir = cauchemar), la protéine est là pour nous apporter de l'energie dont nous n'avons pas besoin pour aller au lit.


Le rythme ?


1, 2, 3 jours par semaine, 1 semaine par mois, 1 semaine sur deux, alternance semaine week-end... Encore une fois cela va dépendre de votre intention (objectif) de ce jeûne. Plus ce sera régulier, plus ce sera efficace.


Les bienfaits plus en détail :


Réduction de la production d’insuline

L’insuline est l’hormone au cœur de la prise de poids

Augmentation de l’hormone de croissance

Elle permet de créer de la masse musculaire et de récupérer plus rapidement.

La production d’hormone de croissance augmente en flèche lorsqu’on s’abstient de manger (en 24h, 1300% chez la femme).

Vous allez perdre du poids ou stabiliser votre poids de forme en douceur et facilement

Ça semble bête, mais moins vous passez de temps à manger dans une journée… et plus vous réduisez votre apport calorique sans même y penser… les effets hormonaux font le reste du travail.

Retour de l'énergie

Harmonisation cœur corps esprit,

système immunitaire boosté,

Cycle féminin plus harmonieux.


Quelles contre-indications ?


Le jeûne intermittent est un des jeûnes les plus accessibles. Je vous invite toujours à suivre votre instinct, votre corps vous parle "mes envies, mes besoins", écoutez le.


Les principaux inconvénients reportés à cette pratique sont les migraines hépatiques qui peuvent survenir car il y a une modification importante du métabolisme, l’organisme élimine et nettoie à partir du foie. Mais la bonne nouvelle c'est que l'on peut prendre soin de cet espace en parallèle.

Plus d'information sur le Foie dans cet article.

https://www.plenitudenaturopathie.com/post/foie-et-d%C3%A9s%C3%A9quilibre-hormonal-et-si-tout-%C3%A9tait-li%C3%A9


Je vous conseille en cas de problèmes de santé important de vous rapprocher de votre médecin ou de votre thérapeute pour mettre en place votre jeûne.


Prenez rendez vous pour un bilan et un accompagnement

Je vous attends ICI

https://www.clicrdv.com/plenitude-naturopathie


Au plaisir de nous relier


Avec tout mon amour


Gaëlle




64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page