top of page

Voyage initiatique sur les pas de Marie Madeleine đŸŒč (partie 3) la grotte aux oeufs

Ce 19 juin 2023 est sacrĂ© et restera sacrĂ© en mon ❀


Cette journée fut si intense. Différente de ce que j'avais projeté mais si profonde et juste.


Le massif de la sainte Baume est un lieu magique qui s'étend sur 12 km. Ce que j'en ai vu restera à jamais gravé en moi


Je dĂ©cide ce matin de me rendre Ă  la grotte aux oeufs. Cette grotte mythique qui reprĂ©sente la Yoni de la Terre MĂšre et en son coeur un utĂ©rus. OĂč les femmes depuis la nuit des temps viennent faire des offrandes et des priĂšres pour leur fĂ©minitĂ© et notamment pour avoir un enfant.


Je décide aussi que je porterai un oeuf de Yoni pour ce pÚlerinage. AprÚs un beau tirage d'Oracle et une reliance à mon oeuf, je me met en marche.


Et pour ça j'ai marché

J'ai marché marché marché

D'abord la joie au cƓur

Puis je me suis trompée 100 fois

100 fois je suis revenue sur mes pas

100 fois j'ai cherché le bon chemin

J'ai fais la difficile ascension du pas de la Cabre sans le vouloir et me suis retrouvée sur le toit du monde. C'est beau mais ce n'est pas mon chemin.

Alors je suis redescendue, couverte d'hématome et de piqûre de moustique.

Je retourne au croisement, lĂ  oĂč j'ai perdu la trace des marques vertes menant Ă  cette mystĂ©rieuse grotte. Je tourne et retourne, je m'Ă©loigne du flanc de falaise...j'y reviens, j'appelle mes guides. Je suis si prĂȘt. Je dois la trouver!


Et la soudain je la vois. Cette peinture verte. Soulagement. C'est le premier chemin que j'avais choisi

Pourquoi j'ai douté

Je pleure

Je ris

Je ris de pleurer et je pleure de rire

Il n'y a plus qu'à suivre et ne rien lùcher mais le chemin est escarpé me fait douter...

Encore!

Non... Je ne veux plus douter!

Je ne doute pas de moi j'ai confiance !

Je crie Ă  la forĂȘt et ça fait un bien fou

Je ris je pleure

Je suis si fatiguée

Je suis partie Ă  9h33 du parking ce matin. Il est bientĂŽt 13h. Je n'ai plus d'eau. Je sens qu'elle est tout prĂȘt. L'odeur qui parvient Ă  mes narines de Terre et de renfermĂ©.

Elle est lĂ ...je pleure encore et encore. C'est autre chose qui se libĂšre en ce lieu hautement vibratoire. Quelques choses de bien plus grand.

Je pleure encore longtemps

Je pense aux femmes qui m'entourent.

Je prends le temps d'y pénétrer dans cet espace sacré

J'avoue j'ai peur

Je suis seule

Il fait noir

Je n'entends que le clapotis irrégulier d'une source qui s'infiltre quelque part dans les profondeurs de l'utérus de la Terre mÚre

Mais je sais que je dois descendre y faire mon offrande. Je suis venue pour ça

Alors je descends...

ça glisse terriblement

J'essaye de ne pas penser à toutes les éventualités qui peuvent survenir dans ces cas là

Le cƓur battant

J'arrive en bas sans encombres... Ouf

Quel cadeau je m'offre ici et maintenant et quelle merveille encore !

Il y fait s'y froid mais je me sens si bien

quelqu'un.e est venue avant moi. Des bougies sont allumées. J'allume un encens.

Je fais mon offrande. Ma vulve de terre et un oeuf de Yoni pour la grotte aux oeufs.

Je chante pour Marie Madeleine

Pour toutes les femmes qui doutent...

Qui ont peur. Pour que leur vulnérabilité si belle puisse devenir une force

Pour toutes les femmes qui un jour ont été bafouées dans leur féminité

Pour toutes les femmes qui portent ou qui ont porté la vie. Pour celles qui en ressentent l'appel

Pour toutes les femmes qui à ce moment présent souffrent sous les mains d'un homme


L'utérus de la Terre MÚre

https://youtube.com/shorts/BplQMEq4pnM?feature=share3


Chant pour Maria

https://youtube.com/shorts/oSK1pGoEszg?feature=share3

Puis je remonte

Je pleure encore

Je mange un Ɠuf ( j'avais fait cuire des oeufs sans faire le lien hier soir et j'en ris) puis

Je pleure pleure pleure de ce que j'ai reçu au cƓur de la Terre Mùre 🌎


Respiration



Je reprends mon chemin jusqu'Ă  la grotte "officielle"

J'ai si soif.

Une heure aprĂšs je l'atteind enfin

Des femmes anglaises de la communautĂ© de la Madeleine me complimentent sur ma robe, m'accueille comme une sƓur ou une de fille et m'offre de l'eau.

Je me recueuille dans cette grotte ou Marie de Magdala aurait vécu. L'énergie est douce. La fraßcheur du lieu réconfortante

Puis je redescends...encore quelques heures... jusqu'au parking.

Je récolte de l'eau à la source de Nans pour le cercle de femmes autour de Marie Madeleine le 22 juillet prochain que j'ai grande hùte de faciliter...


https://www.plenitudenaturopathie.com/cercledefemme


Sur le chemin retour, mon oeuf de yoni glisse. Je l avais oublié....et lui a finit son travail... incroyable.

J'ai marché pour moi "m'aime"

J'ai marché pour les femmes

J'ai marchĂ© avec ma robe de dĂ©esse et la sagesse de mon cƓur

J'ai escaladé, surmonté, dépassé mes limites

Mon cƓur pleinement ouvert Ă  toutes les beautĂ©s et surprises de la vie

Il est 15h33...


Merci merci merci


49 vues0 commentaire
bottom of page